Manifesto

Le cirque c’est la vie, c’est zoé.
il est notre vie, notre création, notre œuvre d’art.
il est notre partie la plus terrienne, ancestrale, lié à la terre comme une profonde identité existentielle.
«Restez fidèles à la terre.» affirmait Zarathustra.
il est notre partie la plus éthique, la liberté, le rêve.
Zoé est la vie nue; comme notre cirque, elle est terre & âme, “l’élan vital” comme l’a soutenu bergson, l’énergie créatrice et génératrice qui nous permet d’être.
pour nous, il n’y a pas de vie séparée de l’oeuvre d’art. ils cohabitent et coïncident. notre cirque ne provient pas seulement d’un désir, il vient d’une nécessité, d’une nécessité primaire.

Notre cirque est itinerant, parce que l’itinérance est la nécessité en mouvement, parce que s’arreter voudrait dire arriver et par conséquent finir.
c’est un cirque nomade qui se nourrit du mouvement; chaque lieu nous offre ses meilleures resources, il est force de proposition à lui seul.
Un jour notre cirque se trouvera sous un chapiteau, car notre espace artistique est notre lieu de vie. Si nous ne voulons pas attendre le public en coulisses mais voulons l’accueillir comme le roi recevrait ses invités de marque, nous arrivons aussi sur la place du village et amenons une grande fete populaire à travers l’authenticité de notre geste de cirque.